Le réseau, qui a compté autrefois plus de 17 000 branchements à La Roche, a vu dégringoler son nombre d'abonnés. Selon nos informations, ils n'étaient plus que 2 000 à payer l'an dernier. Et les téléspectateurs qui regardent à l'oeil ? Difficile d'avoir un chiffre précis. Contacté à de multiples reprises, Numéricâble, propriétaire du réseau câblé, n'a pas répondu à nos sollicitations. Certains parlent de 300 abonnés « pirates » alors que d'autres évoquent le nombre de 2 000 ! Résultat, dans un même quartier, des habitants paient leur abonnement quand leur voisin dispose du même service gratuitement. « Tant mieux pour nous si on n'est pas repérés ! », se réjouit l'un d'eux. Selon les témoignages, les abonnés collectifs ne pourraient pas passer au travers des mailles du filet. « La gestion se fait en groupe et la coupure est faite chaque année », explique Joël Poiraud, président de l'association syndicale libre du Moulin- Rouge.
pour telephone vous povez essayer fongo si vous avez internet, vous devez installer sur un appareil android ou IOS , c est gratuit, vous pouvez avoir les messages textes pour 6 mois pour 9$, ills acceptent meme un transfer de numero de tel, fix ou mobil sur votre compte fongo. presentement je suis avec distributel pour l internet je paye 50 taxes incluses c est wuie est evidament cher, je cherche des solutions, dans nos jours l internet ne devrait couter plus de 20$
Canal Savoir est un organisme sans but lucratif qui a pour objets d'exploiter et de développer sa station de télévision (en ondes depuis 1984) dédiée à la diffusion et à la vulgarisation des connaissances, et de témoigner de l'effervescence des milieux de création du savoir, notamment les établissements d'enseignement postsecondaire publics ou privés. Télé-Québec est aussi le partenaire principal de Canal Savoir.
Pour soutenir les changements, le CRTC a présenté un code de conduite pour les radiodiffuseurs et les fournisseurs de services de télévision. Il précise les modalités afférentes aux ententes de gros conclues entre ces deux parties. Par exemple, il fait en sorte que les entreprises de distribution par câble et par satellite offrent au moins un forfait préassemblé avec des canaux indépendants; il garantit aussi que les abonnés ne seront pas privés indûment de canaux en raison d'un différend commercial dans le marché de gros.
Pour garantir un accès aux chaînes nationales gratuites de la TNT lorsque le seul mode de réception disponible est le câble, la loi impose à l’exploitant du réseau câblé un « service antenne » ainsi qu’une obligation de reprise à l’intention des abonnés. Elle oblige l’exploitant à faire une proposition commerciale de reprise des chaînes hertziennes gratuites au gestionnaire d’un immeuble collectif.
×