Le 1er décembre 2016, tous les fournisseurs de câblodistribution auront l'obligation d'offrir un forfait à la carte. Choisissez les postes qui vous conviennent et reléguez aux oubliettes ceux que vous ne regardez pas. Vous n'êtes pas un grand consommateur de télévision? Optez pour les fameuses antennes de lapin, qui vous donnent accès à plusieurs chaînes gratuitement.
Si les premiers réseaux câblés belges sont plus anciens et sont nés localement (commune, quartier ou rue, voire immeuble pour les plus anciens), le câble fut déployé au niveau national en 1972. Ce fut une mesure encouragée par le gouvernement afin d'éliminer les millions d'antennes. L'abonnement du citoyen moyen au réseau de télédistribution permettait aussi un contrôle plus efficace de la perception de la radio-redevance, une taxe perçue auprès des propriétaires d'un poste de télévision, et destinée à financer les deux services publics de radio-télévision.
En revanche, la télédistribution numérique nécessite obligatoirement un terminal compatible. Ce terminal peut être directement intégré au téléviseur, pour la plupart des appareils récents (par exemple DVB-T ou DVB-C). Des récepteurs séparés existent pour les appareils non compatibles (se connectant via une prise Péritélévision ou HDMI). Si l'offre est cryptée ou si on utilise d'autres services (téléphonie, accès à Internet par le câble), alors soit un module d'accès conditionnel est loué ou vendu et s'insère dans un appareil compatible (qui doit donc être compatible à la fois avec la norme de diffusion et avec le module d'accès fourni), sinon l'utilisation d'un terminal propre à l'opérateur (modem câble) est requise.
La Télévision Numérique Terrestre (TNT) est basée sur la norme DVB-T. En Belgique, les émissions hertziennes analogiques utilisées depuis le lancement de la télévision ont été définitivement délaissées en 2008 en Flandre et en 2011 en Wallonie. Dorénavant, la RTBF et la VRT diffusent des signaux numériques via l’éther (sans fil). Concrètement, pour capter la TV avec ce système, vous avez besoin d’une antenne UHF ou DVB-T. Par ailleurs, si jamais votre télévision n’est pas munie d’un tuner DVB-T, vous devez vous procurer un décodeur adapté.

En point de presse, M. Cope a assuré que la légalité du format d’Alt Télé ne devrait pas être mise en doute devant le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). BCE ne devra pas renégocier ses redevances avec les producteurs de contenus, assure le dirigeant. Du point de vue réglementaire, le service n’est pas différent de l’abonnement à Bell Télé Fibe, selon lui. «C’est la même chose, sans le décodeur » résume-t-il.

Pas étonnant que la plupart des ménages suisses reçoivent leurs programmes radio et tv par le câble. L'installation est simple, la palette de programmes et les offres complémentaires sont diversifiées et on reçoit les chaînes de télévision locales. Les quelque 300 câblo-opérateurs relevant du droit privé perçoivent des frais souvent inclus dans le loyer d'habitation pour la réception, le traitement et l'acheminement des signaux émis par des émetteurs terrestres, des satellites ou un studio de télévision. En fonction de votre opérateur, vous pouvez capter l'offre HbbTV de la SSR et profiter de services complémentaires.
La qualité du signal n'est pas toujours acceptable. Quelques gros opérateurs tentent de sortir du lot, d'abord en évoluant dans la légalité, ensuite en proposant toujours un signal de bonne qualité, en utilisant notamment des moyens de diffusion évolués comme le MMDS ou la TNT. Parmi ces opérateurs, on pourrait citer TV+, Alpha Télé et AEA. De nouvelles offres apparaissent dans le pays depuis peu[Quand ?] et se proposent toutes en alternative par rapport au câble mais le contexte économique et la nature bilingue du pays font que la câble reste toutes proportions gardées l'offre qui a le meilleur rapport qualité/prix.
Pour garantir un accès aux chaînes nationales gratuites de la TNT lorsque le seul mode de réception disponible est le câble, la loi impose à l’exploitant du réseau câblé un « service antenne » ainsi qu’une obligation de reprise à l’intention des abonnés. Elle oblige l’exploitant à faire une proposition commerciale de reprise des chaînes hertziennes gratuites au gestionnaire d’un immeuble collectif.
×