«Il ne s'agit pas de choisir pour les Canadiens. Il s'agit plutôt d'établir une feuille de route qui leur donne la liberté de choisir le contenu télévisuel répondant à leurs besoins, à leur budget et à leur situation unique - et cela peut même comprendre des stations de télévision en direct gratuites, affirme Jean-Pierre Blais, président du CRTC. Les gens pourront trouver la solution la plus avantageuse pour leur ménage. Ces changements sont mis en place de manière responsable et calculée pour atténuer l'incidence sur l'économie canadienne et sur les emplois dans l'industrie de la télévision au Canada. Nous sommes conscients qu'il faut laisser le temps aux radiodiffuseurs d'adapter leurs stratégies d'affaires et de programmation, alors que les entreprises de distribution par câble et par satellite doivent mettre à jour leurs systèmes informatiques. Toutefois, rien ne les empêche de devancer le calendrier établi par le Conseil et de proposer, plus tôt, un plus grand choix.»

Mise à jour de 2018 et astuces supplémentaires: évidemment, cet article traite principalement de comment faire de la “bulletproof VoIP” avec des téléphones traditionnels filaires dans une maison, système que j’utilise toujours en 2018 pour ma tante, mes parents, et moi-même (au bureau et chez moi). Je complémente parfois le tout avec l’usage d’un softphone comme Linphone sous Android/LineageOS, ou, dépendamment de la compatibilité (j’ai vu des téléphones Android qui ne marchent pas bien avec Linphone et vice-versa) “Grandstream Wave”. Le problème, évidemment, est que ce genre de truc ne fonctionne que lorsque vous êtes connecté à l’Internet, et donc dans mon cas, jusqu’à présent ça voulait dire “sur le WiFi”, parce que le prix de la téléphonie mobile a toujours été ridicule au Québec vu l’oligopole et non-concurrence en résultant. En 2018 cependant, l’offre s’est améliorée légèrement avec la venue de Fizz. J’ai donc maintenant la VoIP sur la 4G/3G également; ça marche à condition de ne pas trop bouger (pour ne pas tomber dans une “poche” de faible réception du réseau) en parlant, ce qui me convient suffisamment.
En passant, avec les grandes compagnies comme Vidéotron ou Bell un bon appel de routine et le tour est joué pour avoir les rabais pour une autre année. Pas besoin de crier ou de donner de gros arguments, seulement de donner l’offre du concurrent et on me donne le rabais. Par expérience, je préfère négocier avec Bell ils donnent plus de gros rabais et accotent les prix pour leurs nouveaux clients. J’ai longtemps négocier avec Vidéotron et ils me donnent un rabais de 4-5$ par service en moyenne ce qui n’accote pas le prix des nouveaux clients. Perso je pense rester longtemps chez Bell, car leur fonction rejouer est vraiment cool. Leur forfait internet fibe est très bon, ils m’ont offert un prix qui est à vie selon eux. Reste à voir si c’est vrai, mais depuis que je suis avec eux cela n’a pas bougé alors tout semble ok pour l’instant. Ceux qui hésitent encore, je vous dit vous n’avez rien à perdre d’au moins l’essayer. Perso je ne retournerai plus avec Vidéotron car je sais qu’ils n’offrent rien de comparable à Bell Fibe.
Si les premiers réseaux câblés belges sont plus anciens et sont nés localement (commune, quartier ou rue, voire immeuble pour les plus anciens), le câble fut déployé au niveau national en 1972. Ce fut une mesure encouragée par le gouvernement afin d'éliminer les millions d'antennes. L'abonnement du citoyen moyen au réseau de télédistribution permettait aussi un contrôle plus efficace de la perception de la radio-redevance, une taxe perçue auprès des propriétaires d'un poste de télévision, et destinée à financer les deux services publics de radio-télévision.
Pire, en faisant une rapide recherche sur internet, on retrouve plusieurs pages avec une offre similaire, mais où les prix ainsi que la société en question a changé : la box est cette fois commercialisée par une société basée en Australie se nommant Byron Body… On retrouve aussi, sur tous ces sites, les astuces typiques des escroqueries sur le web : promotions incroyables valables pour une durée très limitée, avis de consommateurs ultra positifs (mais pour lesquels le délai écoulé depuis la publication ne change jamais), “notes” du produit (évidemment toutes au maximum) réalisées par un magazine fantaisiste…
Les Soprano fut une des séries les plus marquantes du début des années 2000. Diffusée pour la première fois aux États-Unis en 1999 sur la chaîne HBO, elle s'impose partout comme un succès critique mais aussi public. Le point de départ est simple : Tony Soprano est un mafieux du New Jersey qui consulte chez une psychologue, et le personnage se révèle vite passionnant.
×