Jje n’ai pas écouter Radio Can/TVA/V/CBC/Telequebec depuis des années, et les services comme tou.tv, Shomi, Netflix et Crave m’on déçu, et le contenu web traditionnellement gratuit de plusieurs chaînes est de plus en plus limité ou bien sous certaines restrictions de visionnement, comme le foutu geo locking, et le gerer le VPN commence a devenir un casse-tête.
Bien sûr, ceci ne plait pas du tout aux sociétés de télévision câblée ; elles font tout ce qui est en leur pouvoir pour tenter d'empêcher la box Stream Box TV d'être vendue au public. Il est possible qu'elle soit interdite prochainement, mais à partir du moment où vous en possédez une, vous êtes tranquille, et vous pourrez toujours continuer à regarder tous les programmes gratuitement et en toute légalité.

J’ai pour le moment Distributel (forfait minimal – modem sans frais – qui n’existe plus) avec téléphonie IP, le tout pour 58$ tx incl. Je veux tester le WI-FI de la biblio de la municipalité ainsi que leurs ordis. Je pourrais même virer l’internet et n’avoir que le mobile (Public ou Chatr) : un plan 20-25$ appels illimités, gratos dans la province. Je suis prête à expérimenter :-))) Je choisis quelle compagnie j’encourage et laquelle je vire. Comme dirait l’autre : « You’re fired! » et je garde mes sous pour autre chose : allocation des ressources oblige!
Vu la diversité des normes utilisées par les pays limitrophes pour la télédiffusion hertzienne analogique, et afin de capter les émissions étrangères, les téléviseurs belges étaient souvent équipés de circuits pouvant décrypter ces différents standards, ce qui les rendaient très onéreux. L'idée de réaliser des économies d'échelle fut lancée dès les débuts de l'implantation du petit écran en Belgique : les émissions des pays limitrophes étaient captées par une seule antenne, en aval de laquelle se trouvait un seul transcodeur qui convertissait aux normes belges les signaux captés, avant de les acheminer jusqu'aux postes de télévision reliés au réseau. Outre la forte densité de la population ainsi que la relative ancienneté de son implantation par rapport à d'autres pays européens, ces raisons économiques expliquent en partie la très forte avancée du câble dans les foyers belges.

Un autre coup de coeur. Le fabricant Roku a mis sur le marché une demi-douzaine de lecteurs, de l'Express à 39,99 $ à l'Ultra à 140 $ en passant par le Premiere. Nous les avons tous testés, et les avons trouvés extraordinairement fiables. Quand on branche un appareil Roku sur sa télévision, on dispose de quelque 2000 canaux internet, de la LNH à l'ONB en passant par l'application recommandée par Tablo, qu'on peut contrôler avec la télécommande fournie ou un appareil mobile.


Pour ta chérie et son canal vie… moi je l’ai convaincu en lui disant qu’elle écoutait surtout des émissions sur les canaux principaux et à quel point c’était dispendieux un abonnement au câble… ça a pris quand même quelques années à faire germer l’idée dans sa tête! hehe! Maintenant elle apprécie grandement la télé gratuite… surtout que ça fonctionne très bien. Aussi, nous passons tellement de temps devant la télé… quand il n’y a rien d’intéressant sur un des 15 postes HD que l’on reçoit, bien on fait autre chose.
De la même façon, j’ignore toute offre “package deal”: le classique “migrez tous vos services chez nous! téléphonie + Internet + télévision! Vous allez économiser de l’argent!” est vrai seulement si vous n’avez pas la patience ou l’audace de mettre en place ce que je propose dans ce billet (par exemple, j’en connais un qui est bien heureux de payer 50$ par mois pour le câble juste pour avoir TV5…), ou si vous trouvez que 100$ par mois c’est une “aubaine” (si tel est le cas, j’ai un beau pont presque neuf à vous vendre, vous allez l’adorer).
Pas étonnant que la plupart des ménages suisses reçoivent leurs programmes radio et tv par le câble. L'installation est simple, la palette de programmes et les offres complémentaires sont diversifiées et on reçoit les chaînes de télévision locales. Les quelque 300 câblo-opérateurs relevant du droit privé perçoivent des frais souvent inclus dans le loyer d'habitation pour la réception, le traitement et l'acheminement des signaux émis par des émetteurs terrestres, des satellites ou un studio de télévision. En fonction de votre opérateur, vous pouvez capter l'offre HbbTV de la SSR et profiter de services complémentaires.
×