Ces coûts liés à l'infrastructure - s'additionnant à ceux des services d'aide aux abonnés - ont amené les acteurs du marché à adopter des stratégies de cession puis de fusion. Devenus inutiles pour le financement des partis désormais réglementés en France, les câblo-opérateurs souvent actionnaires des chaînes ou bouquets du satellite (Suez, Vivendi, Bouygues…) se sont désengagés sans exception de cette activité.
Le parc d’émetteurs de la VRT a été vendu à une compagnie de téléphone nordique qui à son tour s’est embarquée avec Telenet. Malgré certaines promesses, il n'existe toujours pas d'alternative DVB-T valable. Néanmoins, Telenet a lancé Teletenne, mais c'est aussi cher qu'un abonnement par câble et n'offre qu'un bouqet de chaînes limités (sans VTM et 2BE). Insuffisant, selon nous. Une situation que nous continuons à suivre pour vous. 
En 2006, on peut estimer qu'il existe près de 25 millions de personnes (8 millions de foyers) qui bénéficient d'une offre télévisuelle par satellite (gratuite ou payante) contre un peu moins de 7 millions de personnes (2,5 millions de foyers) abonnés à une offre câble. Pour information, le nombre d'abonnés au câble en France est quasiment statique depuis 1998 alors que la croissance du satellite est proche de 12 %, et de plus de 20 % pour l'ADSL-TV. Le nombre d'abonnés à l'ADSL-TV a dépassé celui des abonnés au câble en 2004.
Pascale, une ancienne abonnée, s'en est rendu compte un soir. Sa TNT faisait défaut. Elle a alors remis le câble. « Je me suis aperçue que le nombre de chaînes, malgré la rupture d'abonnement, était le même ! Ça n'avait pas bougé. » Ça n'étonne pas Denis Jaud, technicien à Artv, une entreprise de La Roche. « Venir chez les gens qui résilient leur abonnement, ça a un coût pour Numéricâble. L'entreprise préfère visiblement laisser les câbles branchés sur les répartiteurs et amplificateurs plutôt que d'intervenir. » Conséquence directe : de nombreux téléspectateurs profiteraient gratuitement des programmes de l'opérateur.
Pour recevoir la télévision par câble, vous avez vérifié que votre domicile était bien couvert par ce mode de réception. Dès lors, il vous faut trouver l’opérateur adéquat. Une fois votre éligibilité reconnue à la réception par câble, vous vous tournerez alors vers les opérateurs, qui vous proposeront tous ce mode de réception. Ainsi, Orange (Orange.fr/portail) vous propose de recevoir la télévision par câble, tout en bénéficiant d’une ligne téléphonique et d’un accès à ce fournisseur d’accès internet, de France Télécom. Mais Canal Sat, se présentant comme le spécialiste des bouquets satellite, permet une réception de ses différentes chaînes, en diffusant l’ensemble de sa programmation sur les plus grands réseaux câblés. D’un autre côté, des sociétés se sont néanmoins spécialisées dans cette télévision par câble. Ainsi, en est-il de Numéricable (Numericable.fr/), qui propose une réception de bouquets, depuis le service de base jusqu’à la réception de la totalité des bouquets. Le développement de la TNT (Télévision Numérique Terrestre) a permis à ces opérateurs de développer de nouvelles options. Ainsi, tous les opérateurs proposent désormais un service de base TNT à leurs clients, service de base, auquel il est bien entendu, possible d’adjoindre de nouvelles chaînes.
×