Pour sa part, la réception individuelle par satellite se développe durant la même période, grâce à l'arrivée d'une offre de chaînes gratuites dès le début des années 1990. Ainsi, la chaîne « TNT-Cartoon » qui réunit deux programmes, l'un consacré au cinéma hollywoodien et une chaîne de dessins animés (Cartoon Network) est lancée sur le satellite Astra au début des années 1990. Dès son lancement, TNT-Cartoon diffuse en clair (sans nécessité de s'abonner) sur tout le territoire européen et notamment en langue française. Cette stratégie va déchaîner la critique des médias français et fera réagir l'industrie du cinéma, dans un réflexe protectionniste faisant référence à « l'exception culturelle française », au moment des renégociations du GATT. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel tentera vainement de l'interdire en 1993 alors que le droit européen lui permet d'émettre en toute légalité depuis Londres en clair par satellite sur toute l'Europe8, dès lors qu'elle en paye les droits de diffusion. Un équipement bon marché composé d'une simple parabole et d'un récepteur satellite analogique permet alors de la recevoir gratuitement9. La politique d'interdiction et de protectionnisme du CSA est alors qualifiée de ligne Maginot. De fait, cette situation contrarie la politique commerciale des réseaux câblés français ainsi que de l'unique chaîne payante, Canal+ qui voient dans la stratégie de Ted Turner, une concurrence déloyale. En 1995, constatant l'effet d'aubaine du satellite gratuite et la croissance de ce marché, les câblo-opérateurs vont jusqu'à demander au CSA de revoir sa décision et les autoriser de reprendre ce programme sur leurs réseaux10. Constatant l'échec de sa décision jugée illégale, Hervé Bourges, président du CSA tente de convaincre ses homologues européens de créer un organisme commun11 mais cette initiative ne sera pas suivie d'effet12.
La même situation se répète essentiellement chez les autres joueurs de l’industrie ailleurs au Québec et au Canada, avec comme point commun la location d’un récepteur pour environ 7$ par mois. Bien entendu, vous pouvez choisir d’acheter un récepteur ou enregistreur auprès de votre fournisseur afin d’épargner ses frais mensuels, mais ces appareils sont dispendieux, deviennent rapidement désuets, et fonctionnent exclusivement avec un seul télédistributeur.
Pascale, une ancienne abonnée, s'en est rendu compte un soir. Sa TNT faisait défaut. Elle a alors remis le câble. « Je me suis aperçue que le nombre de chaînes, malgré la rupture d'abonnement, était le même ! Ça n'avait pas bougé. » Ça n'étonne pas Denis Jaud, technicien à Artv, une entreprise de La Roche. « Venir chez les gens qui résilient leur abonnement, ça a un coût pour Numéricâble. L'entreprise préfère visiblement laisser les câbles branchés sur les répartiteurs et amplificateurs plutôt que d'intervenir. » Conséquence directe : de nombreux téléspectateurs profiteraient gratuitement des programmes de l'opérateur.
Aussi, il est possible d’acheter directement le décodeur câble et satellite précédemment cité. Cependant, ce décodeur n’est pas légal en France mais il l’est dans les pays du Maghreb notamment où il est facile de s’en procurer dans les magasins électro-ménager et hi-tech. Au marché noir, certaines personnes se proposent même de fournir ce décodeur et de l’installer directement chez vous contre quelques dizaines d’Euros. Un nouveau code d’accès vous est fourni chaque année pour réactiver votre « abonnement » multi-chaînes contre une trentaine d’Euros. Cependant, n’oubliez pas que vous êtes susceptibles d’être sanctionné en cas d’utilisation de ce procédé.
Câble Axion s'engage à être un bon citoyen de réseau. Afin de nous aider à protéger l'utilité du service et permettre à nos membres de profiter pleinement de l'Internet, nous vous prions de lire le document suivant lequel fait état de notre politique quant à l'abus du réseau. Les activités décrites ci-dessous constituent une infraction à la convention d'utilisation et peuvent entraîner pour le contrevenant la perte du service.
La même situation se répète essentiellement chez les autres joueurs de l’industrie ailleurs au Québec et au Canada, avec comme point commun la location d’un récepteur pour environ 7$ par mois. Bien entendu, vous pouvez choisir d’acheter un récepteur ou enregistreur auprès de votre fournisseur afin d’épargner ses frais mensuels, mais ces appareils sont dispendieux, deviennent rapidement désuets, et fonctionnent exclusivement avec un seul télédistributeur.
Télé-Québec, éditée par la Société de télédiffusion du Québec, est une chaîne de télévision québécoise publique à vocations éducative et culturelle. Détenue par le gouvernement du Québec, son siège social est situé à Montréal et elle compte neuf bureaux régionaux. Télé-Québec est actionnaire d'ARTV et membre des conseils d'administration de cette dernière et de TV5 Québec Canada.
Depuis ses débuts en 2010, Strong Current Enterprises a été déclarée à chaque exercice fiscal comme une société dormante. Cela signifie que l’entreprise a soit arrêté son activité, soit qu’elle ne l’a jamais commencée. Le 13 juin, le dirigeant de l’entreprise indiquait résider aux Philippines. Boîte aux lettres à Londres, dirigeant aux Philippines, produit envoyé des Pays-Bas et service client au Canada… Autant de signes qui doivent alerter le consommateur qui voudrait acheter TV Frog.
Oui, je crois que c’est la nouvelle version avec Streaming. C’est-à-dire que l’on peut avoir Netflix dessus… c’est la seule chose qui me manque sur le ChannelMaster DVR+. Donc, maintenant, le bon choix serait d’acheter le Stream+. Vous pourrez brancher n’importe quelle antenne hertzienne dessus et enregistrer des émissions pareille qu’avec le DVR+. À vrai dire, j’adorerais avoir le Stream+. Ce qui est intéressant également, c’est qu’il est compatible 4K, alors quand la technologie 4K arrivera sur les ondes Hertziennes, vous serez près avec ce récepteur. Compatible avec les technologies 3D également. Tout un bidule! Tout ceci, sans aucun abonnement! 🙂 J’espère répondre à votre question! 😉

Pascale, une ancienne abonnée, s'en est rendu compte un soir. Sa TNT faisait défaut. Elle a alors remis le câble. « Je me suis aperçue que le nombre de chaînes, malgré la rupture d'abonnement, était le même ! Ça n'avait pas bougé. » Ça n'étonne pas Denis Jaud, technicien à Artv, une entreprise de La Roche. « Venir chez les gens qui résilient leur abonnement, ça a un coût pour Numéricâble. L'entreprise préfère visiblement laisser les câbles branchés sur les répartiteurs et amplificateurs plutôt que d'intervenir. » Conséquence directe : de nombreux téléspectateurs profiteraient gratuitement des programmes de l'opérateur.


Le passage de l’analogique au numérique a changé notre façon de regarder la télévision. Auparavant, nous dépendions uniquement des chaînes proposées par les opérateurs télécoms mais aujourd’hui, ce temps est révolu puisque nous pouvons profiter de la télédistribution numérique. Cependant, comme vous le découvrirez dans ce guide, son utilisation nécessite un certain matériel. Mais avant de vous préciser lequel, distinguons clairement les caractéristiques de ces deux systèmes.
Bien sûr, ceci ne plait pas du tout aux sociétés de télévision câblée ; elles font tout ce qui est en leur pouvoir pour tenter d'empêcher la box Stream Box TV d'être vendue au public. Il est possible qu'elle soit interdite prochainement, mais à partir du moment où vous en possédez une, vous êtes tranquille, et vous pourrez toujours continuer à regarder tous les programmes gratuitement et en toute légalité.
×