Les premiers récepteurs D2MAC sont loués par les cablo-opérateurs aux abonnés à partir de 1991. Cette norme sera progressivement remplacée à partir de 1998 par la norme DVB-C et a vu son abandon vers l'an 2000. Quant au HD Mac, la première démonstration à partir d'une réception satellitaire (TDF-1) a été réalisée en 1989 mais jamais retransmise sur le câble. Le modèle de récepteur D2MAC loué était le Visiopass, décryptant le format Eurocrypt créé par France Telecom (avec la télévision numérique, Eurocrypt a été rebaptisé « Viaccess »). Cependant, certains téléviseurs analogiques avec D2MAC intégré ont existé avec pour certains un lecteur de carte Eurocrypt intégré, effectuant exactement les mêmes opérations que les Visiopass câble, pouvant donc se substituer complètement à ce boitier de location fabriqué par Philips, Radiotechnique. Mais les téléviseurs avec D2Mac intégré étaient rares et extrêmement chers, classés dans les hauts de gamme des grands constructeurs Européens (Philips, Thomson/Telefunken, Nokia/Oceanic, Grundig et Loewe), ayant en général un tube cathodique au format 16/9e. Parmi les principaux acteurs du câble en France, on retrouve France Télécom (DGT), La Lyonnaise des eaux (Paris Câble, futur Noos), la Compagnie générale des eaux (future Vivendi, réseau NC Numericable), la Caisse des dépôts et consignations, la SAUR (Bouygues), divers acteurs indépendants, certaines communes qui assuraient elles-mêmes le câble et/ou l'exploitation.

Une rubrique très intéressante, merci beaucoup Beatrice. Je suis avec Ebox pour l’internet depuis 2011 et je n’ai rien à dire. Pour le cellulaire, je suis avec Fido depuis 2001 et mon tarif mensuel (depuis presque 4 ans) est de 34$ pour 2 Go + 2 Go supplémentaire, appels entrants et sortant illimités et textos internationaux illimités (j’ai mon propre téléphone intelligent). En effet, je paye toujours en totalité ma facture et dans le délai requis. Toutefois, je cherche un nouveau fournisseur téléphonique VoIP, Ooma m’intéresse énormément. Avez-vous des commentaires à leur propos?
Alors que l'exploitation commerciale a été majoritairement concédée à des sociétés privées, l'installation des réseaux câblés en France a été intégralement prise en charge par les finances publiques ou par des entreprises publiques. Toutefois, le plan câble n'a jamais envisagé d'offrir un service public, mais bien une offre payante « d'intérêt général ». Entre 1980 et 2000, financés par le contribuable français, les réseaux câblés n'ont été capables que de satisfaire une portion réduite de la population nationale, soit à peine 3 % des foyers, principalement en zone HLM.
J’ai branché ma vieille antenne installé il y a 25 ans, j ai une vingtaine de canal full HD gratos. Ca fonctionne avec toute les tv de 2007 et plus. C est pas l antenne qui est HD c est la tv. Pour enregistrer, j ai acheté un enregistreur I-VIEW 3500, $60. A ce prix le guide horaire est tres rudimentaire, pas d entree internet, et la compréension du menu est difficile. Par contre une fois mes émissions programés je trouve ca génial !!! Le Channel Master DVR+ est certainement un meilleur achat, je vais mettre ca dans mes prochaine achat.

Un adaptateur pour téléphone analogique (ATA) pour rendre la VoIP entièrement transparente dans votre demeure. Bref, la boîte sur laquelle on branche les téléphones, qui elle-même est branchée sur votre routeur/switch pour accès à Internet. Dans mon cas, un Grandstream Handytone 701 (j’avais précédemment le vénérable handytone 486… c’est du pareil au même). 37$ en ligne.
Combien coûte un abonnement télévision “câble” de base analogique au Québec? À en croire les factures de ma tante, un minimum de 39$ par mois. Notons que l’offre en analogique n’est plus commercialisée aujourd’hui, il faut maintenant être abonné au câble numérique où Vidéotron impose un décodeur – et donc, pas de possibilité d’avoir plusieurs télés sans payer plus pour chaque téléviseur (mais bon, qui serait assez fou pour vouloir plus d’une télé? Une suffit déjà à zombifier).
Le téléchargement en aval et en amont, la transmission, l'affichage, la diffusion, la réception, la récupération, le stockage ou toute forme de reproduction, de distribution ou tout autre moyen d'accéder à de l'information, à un logiciel ou à tout autre matériel (i) qui est de nature confidentielle ou est protégée par les droits d'auteur ou tout autre droit de propriété intellectuelle, sans avoir obtenu au préalable l'autorisation du détenteur de ces droits, (ii) qui est diffamatoire ou obscène, contient de la pornographie juvénile ou de la littérature haineuse, ou (iii) qui constitue une atteinte à la vie privée, une appropriation de la personnalité, ou l'établissement d'un lien ou d'un cadrage non autorisé ;
Ainsi, sur un réseau numérique, l’opérateur doit proposer les chaînes gratuites de la TNT à un coût qui doit rester marginal. En particulier, les foyers bénéficiant d’un « service antenne » ne doivent pas être contraints de souscrire un contrat de location pour l’adaptateur qui permet de recevoir les chaînes numériques. Différentes solutions sont proposées pour permettre aux téléspectateurs d’accéder aux chaînes gratuites de la TNT dans des conditions comparables à celles qui existent pour la réception par voie hertzienne terrestre.
×