La compagnie a aussitôt réagi. « Nous sommes navrés pour cette situation inédite. Le nécessaire a été fait et un capitaine arrive dans moins de trente minutes », répond-elle aux interrogations des usagers atterrés sur les réseaux sociaux. Le capitaine promis pour ramener les passagers à bon port a mis un petit peu plus de temps que prévu, et le bus est finalement arrivé au bout de son parcours avec trois heures de retard. Les passagers devraient être indemnisés et une enquête interne ouverte.
Alors que l'exploitation commerciale a été majoritairement concédée à des sociétés privées, l'installation des réseaux câblés en France a été intégralement prise en charge par les finances publiques ou par des entreprises publiques. Toutefois, le plan câble n'a jamais envisagé d'offrir un service public, mais bien une offre payante « d'intérêt général ». Entre 1980 et 2000, financés par le contribuable français, les réseaux câblés n'ont été capables que de satisfaire une portion réduite de la population nationale, soit à peine 3 % des foyers, principalement en zone HLM.
Ce qui m’a également attiré vers le téléphone, c’est le grand écran de 6,4 pouces, qui facilite beaucoup la navigation sur le Web et la composition des courriels. Bien que tout le monde n’apprécie pas vraiment les très grands téléphones (les phablets sont-ils encore une expression utilisée par les gens? J’espère que non), après avoir utilisé le Nexus 6 il ya quelques années, je ne peux tout simplement pas revenir à un appareil plus petit, notamment pour des raisons de productivité.
«C’est une bonne chose pour une personne qui est peut-être âgée avec un revenu très limité d’avoir accès au système télévisuel pour 25 $ plus taxes plutôt que 40 $. Ça, c’est le côté positif. Mais pour la plupart des gens qui choisissent cette option, elle réduira la variété des chaînes accessibles. Par exemple, il n’y a aucune chaîne pour les sports professionnels. Pour les avoir, il faut choisir des options beaucoup plus dispendieuses», a avancé Ian Morrison, porte-parole de l’organisme.

Pour garantir un accès aux chaînes nationales gratuites de la TNT lorsque le seul mode de réception disponible est le câble, la loi impose à l’exploitant du réseau câblé un « service antenne » ainsi qu’une obligation de reprise à l’intention des abonnés. Elle oblige l’exploitant à faire une proposition commerciale de reprise des chaînes hertziennes gratuites au gestionnaire d’un immeuble collectif.
×