VMedia fournit un service d’Internet à haute vitesse fiable (câble, FTTN ou DSL) à des prix bas avec des données illimitées. Notre service de télévision innovateur vous permet de construire vos propres forfaits TV avec une plateforme IPTV avancée pour profiter de la télévision en direct et aussi de tous vos contenus préférés tels que Netflix, YouTube, et plus encore. Profitez des fonctionnalités cool comme VCloud Télé « retour en arrière », VSD et PVR. Les services de téléphonie résidentielle et de sécurité à domicile de VMedia offrent des forfaits mensuels avec des bas prix ainsi que des fonctionnalités attrayantes pour ces services.
C’est bien beau tout ça, mais on fait quoi quand les 2 grands arnaqueurs n’offrent même pas le service chez vous ? No câble, no adsl ! Une vieille ligne de Bell enfouie ! Je dois donc me tourner chez Rogers et la saloperie de «centrale sans-fil» (rocket hub). 105$/mois pour internet 3G et téléphonie, max de 20Go de transfert…. La grosse marde, mais rien d’autre ne se rend… À quand une obligation de brancher tout le monde ?! Et je ne suis pas dans le fin fond du bois ! Je suis à 2km du village, où ils ont tout les services, à 30 minutes de Montréal !
Il y a ensuite la télévision par ondes hertziennes. Aussi étonnant que cela puisse paraître, un Canadien sur deux ignore son existence, selon un sondage publié en décembre 2016 et commandé par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Selon notre expérience, on peut sans trop de difficultés capter au moins 11 chaînes dans la région montréalaise (voir l'onglet « Les antennes décryptées »). Certains, avec de l'équipement plus sophistiqué, y ajoutent une demi-douzaine de chaînes américaines.

Oui. Payeurs ou non, « les chaînes qu'on reçoit correspondent à l'abonnement d'autrefois », analyse Pascale. « Souvent avec une qualité médiocre », ajoute Denis Jaud. Sur ce point, les témoignages concordent. Joël Poiraud, abonné, passe une à une les chaînes en revue. Sur plus de la moitié d'entre elles, l'image n'est pas nette. Lui fait partie des 150 abonnés officiels de son quartier. « Ils paient pour rien. Car derrière, il n'y a pas de service », déplore Patrice (1).

Pour garantir un accès aux chaînes nationales gratuites de la TNT lorsque le seul mode de réception disponible est le câble, la loi impose à l’exploitant du réseau câblé un « service antenne » ainsi qu’une obligation de reprise à l’intention des abonnés. Elle oblige l’exploitant à faire une proposition commerciale de reprise des chaînes hertziennes gratuites au gestionnaire d’un immeuble collectif.

×