RTBF Sat est en réception libre, mais elle ne diffuse qu’un « best of » des émissions de la RTBF 1 et 2. Le satellite Hotbird diffuse presque toutes les chaînes françaises, mais il faut souscrire un abonnement à un bouquet hexagonal (TPS ou Canal Satellite). En Belgique, il faut recourir à un commerçant (français ou belge) qui servira d’intermédiaire entre l’opérateur et le candidat souscripteur (il est, en effet, impossible à un Belge de s’abonner en direct auprès d’un opérateur de bouquet satellitaire français…).
Alors que les oreilles de lapin peuvent faire l’affaire, l’idéal est de vous équiper d’une véritable antenne pouvant être fixée au grenier ou à l’extérieur de votre résidence. Il en existe une grande variété, et si par un heureux concours de circonstances, votre «râteau» est toujours en poste sur le toit de votre maison depuis les années 80, vous êtes déjà équipé pour expérimenter la télé numérique hertzienne.
Hormis UPC Cablecom et sa DIGICARD compatible uniquement avec des interfaces communes récentes CI+, les autres réseaux alémaniques utilisent le cryptage CONAX, accessible avec n'importe quel module CAM CONAX, et utilisable sur n'importe quel CI sans restriction. Ces mêmes réseaux indépendants alémaniques offrent au minimum près de 100 chaînes basiques DVB-C en clair. Exemple suivi à Sion, où le réseau distribue près de 70 chaines basiques en DVB-C en clair ou encore sur le réseau UPC Cablecom qui distribue cinquante-cinq chaînes en clair depuis le 14 novembre 2012.
En 1992, forcés de limiter ce phénomène, les principaux acteurs du câble, ont lancé Canalsatellite (slogan : « le câble par la parabole »). Mais pour des motifs de non concurrence, l'offre est limitée (12 chaînes), reste coûteuse et nécessite également jusqu'à trois décodeurs ou boîtiers ! Suite aux lancements commerciaux successifs de Canalsatellite numérique (avril 1996), TPS (décembre 1996) et d'AB sat (décembre 1996) et la compétition câble/satellite s'est faite en faveur de la parabole : couverture de 100 % de la France, offre d'une centaine de chaînes, qualité numérique, abonnements à prix compétitifs, prix de l'installation financé par les éditeurs… À la même période, le câble commence à peine à se numériser (moins de 20 % des réseaux étaient en mesure de proposer le numérique jusqu'en 2002)13.
La télévision par câble a débuté au Royaume-Uni au milieu des années 1930. Lorsque le service débutant de télévision de la BBC a commencé en 1936, Rediffusion, qui avait fourni des services de radio par câble depuis 1928, a commencé à offrir un service par câble à ses clients londoniens qui avaient des difficultés à recevoir le faible signal de diffusion TV qui venait d'Alexandra Palace1.
L'historique réseau hertzien de transmission télévisuelle n'est plus en cours d'adaptation puisque la couverture numérique est désormais globalement achevée. Le passage au "tout numérique" s'est réalisé progressivement. À titre d'exemple, en octobre 2010, le territoire français n'était couvert qu'à 65%. Il vous reste alors à savoir comment recevoir la Tnt.
×