Yann Hélary se souvient des tensions entre Numéricâble et la ville. « Tout a débuté lorsque Numéricâble devait investir plus de 4 millions pour passer du cuivre à la fibre optique. La ville a refusé d'investir la moitié pour l'aider. » La guerre de la communication entre opérateurs a alors commencé. « Numéricâble a laissé tomber vers 2008, l'affaire des prises câblées », poursuit-il. Le chargé d'affaire de Numéricâble s'en défend : « Nous sommes toujours tourné vers le client. L'entreprise croit toujours au réseau câblé et elle continue son entretien, sans rien négliger. »


SFR/Numericable est l'un des fournisseurs proposant le service de télévision le plus complet. Et pour cause, c'est son métier ! Grâce au câble coaxial, SFR est en mesure de fournir des flux TV non compressés qui améliorent considérablement la qualité audiovisuelle. Le bouquet basique est inclus dans toutes les offres. Les offres Power et Premium se distinguent néanmoins en complétant ce bouquet basique avec respectivement 40 et 80 chaînes supplémentaires (SFR Play et SFR Play premium).
Mon problème : ma femme veut continuer à regarder des chaînes comme Casa, Mademoiselle et autres trucs aussi palpitants. De mon côté, je ne regarde déjà plus la TV traditionnelle mais Amour n’a pas compris tout le bienfait du streaming et l’adrénaline que procure le P2P (surtout quand Vidéotron envoi des lettres de temps à autres). Bref, Amour n’est pas très techno et c’est aussi pour cela que je l’aime (et ça conforte ma position de geek indispensable sinon j’irais dormir avec le chien).
Ainsi, sur un réseau numérique, l’opérateur doit proposer les chaînes gratuites de la TNT à un coût qui doit rester marginal. En particulier, les foyers bénéficiant d’un « service antenne » ne doivent pas être contraints de souscrire un contrat de location pour l’adaptateur qui permet de recevoir les chaînes numériques. Différentes solutions sont proposées pour permettre aux téléspectateurs d’accéder aux chaînes gratuites de la TNT dans des conditions comparables à celles qui existent pour la réception par voie hertzienne terrestre.

Aussi, il est possible d’acheter directement le décodeur câble et satellite précédemment cité. Cependant, ce décodeur n’est pas légal en France mais il l’est dans les pays du Maghreb notamment où il est facile de s’en procurer dans les magasins électro-ménager et hi-tech. Au marché noir, certaines personnes se proposent même de fournir ce décodeur et de l’installer directement chez vous contre quelques dizaines d’Euros. Un nouveau code d’accès vous est fourni chaque année pour réactiver votre « abonnement » multi-chaînes contre une trentaine d’Euros. Cependant, n’oubliez pas que vous êtes susceptibles d’être sanctionné en cas d’utilisation de ce procédé.


Consentement – acquiescement libre à la collecte, à l'utilisation et à la communication de renseignements personnels aux fins déterminées. Le consentement peut être explicite ou implicite et peut être donné directement par la personne intéressée ou par un mandataire autorisé. Le consentement explicite peut être donné de vive voix, par des moyens électroniques ou par écrit.
Je ne suis pas la personne ayant posté le commentaire initialement mais c’est super simple à faire, prend une longueur de cable coaxial, coupe l’une des deux extrémités qui se visse, avec un exacto, enlève la gaine qui protège la petit fil de cuivre au centre (c’est à dire enlève l’extérieur du cable et les fils tressés) sur une longueur d’environ 10pouces. Comme montré ici: http://w4kaz.com/qth/wp-content/uploads/2008/01/dcp_1151.JPG
Si vous ne recevez plus vos chaînes locales, ou les programmes régionaux de France 3, alors qu'elles étaient précédemment bien reçues sur le même téléviseur, vous pouvez les récupérer en procédant à une recherche manuelle de la chaîne, sur le canal qui lui a été attribué. Cette recherche manuelle va forcer le récepteur TNT à mémoriser la chaîne souhaitée, et vous permettre alors de la retrouver sur son numéro habituel (entre 20 et 30 pour les chaînes locales).
D'ici mars 2016, les Canadiens pourront s'abonner à un service de télévision d'entrée de gamme qui ne coûtera pas plus de 25$ par mois. Il donnera la priorité aux émissions d'information et aux bulletins de nouvelles locales et régionales. Plusieurs Canadiens ont clairement exprimé l'importance de ceux-ci dans le cadre des audiences publiques Parlons télé.
Nous sommes dans les séries de la Coupe Stanley et nous nous sommes abonnés au service Rogers GameCenter Live. Celui-ci nous permet d’écouter toutes les parties en temps réel ou en différé. Jusqu’à présent, le seul bémol sont les restrictions empêchant la diffusion des versions francophones des matchs. C’est bien mineur. L’élimination des Canadiens, qu’elle soit décrite en français ou en anglais, fait tout aussi mal…
5.4 Câble Axion conserve les renseignements personnels seulement pendant la période nécessaire ou utile pour les fins déterminées ou selon les exigences de la loi. Selon les circonstances, lorsque des renseignements personnels ont été utilisés pour prendre une décision au sujet d'un client, Câble Axion conservera soit les renseignements proprement dits, soit une explication des motifs de la décision pendant une période suffisante pour que le client puisse avoir accès à ces renseignements ou à ces motifs.
Vu la diversité des normes utilisées par les pays limitrophes pour la télédiffusion hertzienne analogique, et afin de capter les émissions étrangères, les téléviseurs belges étaient souvent équipés de circuits pouvant décrypter ces différents standards, ce qui les rendaient très onéreux. L'idée de réaliser des économies d'échelle fut lancée dès les débuts de l'implantation du petit écran en Belgique : les émissions des pays limitrophes étaient captées par une seule antenne, en aval de laquelle se trouvait un seul transcodeur qui convertissait aux normes belges les signaux captés, avant de les acheminer jusqu'aux postes de télévision reliés au réseau. Outre la forte densité de la population ainsi que la relative ancienneté de son implantation par rapport à d'autres pays européens, ces raisons économiques expliquent en partie la très forte avancée du câble dans les foyers belges.
Ainsi, sur un réseau numérique, l’opérateur doit proposer les chaînes gratuites de la TNT à un coût qui doit rester marginal. En particulier, les foyers bénéficiant d’un « service antenne » ne doivent pas être contraints de souscrire un contrat de location pour l’adaptateur qui permet de recevoir les chaînes numériques. Différentes solutions sont proposées pour permettre aux téléspectateurs d’accéder aux chaînes gratuites de la TNT dans des conditions comparables à celles qui existent pour la réception par voie hertzienne terrestre.
×